Les deuxièmes assises transnationales et intergalactiques de la presse libre, satirique et indépendante auront lieu les 4 et 5 juin prochain à Tourrette-Levens, près de Nice.   

Au programme : deux jours de festivités en pleine nature à la ferme de la Sauréa, dans une grande oliveraie ponctuée de pâquerettes et de cyprès centenaires, à parler écosystème de la presse libre et de bien d’autres choses la journée, avant de danser le soir devant un bon concert, le tout avec de la nourriture et de la boisson bios et locales. 

Pour venir y assister, la réservation est OBLIGATOIRE, nous insistons bien sur ce point, et la billetterie est par ici : https://www.helloasso.com/associations/association-pour-la-reconnaissance-des-medias-alternatifs-arma/evenements/assises-de-la-presse-pas-pareille-2022?utm_source=user&utm_medium=email-transac&utm_campaign=CONFIRMATION_CREATION_CAMPAGNE_EVENEMENT 

Les 20 euros (10 euros / jour) permettront notamment de rémunérer les groupes de musique, de payer les installations…. L’entrée est gratuite pour les enfants, qui sont bien entendu les bienvenus. Par contre comme nous sommes dans une ferme, nos amis les chiens devront rester à la maison afin de ne pas perturber les animaux sur place.  

Un mail pratique sera envoyé à tous les participantes et participantes quelques temps avant les assises, afin de vous permettre de ne pas vous perdre, et de ne rien oublier dans vos affaires !  

Pour le moment, parmi les médias présents, et sous réserves d’annulations/confirmations, on retrouve une bonne partie de l’équipe de l’an dernier : Le Ravi, CQFD, L’Age de faire, S!lence, Mediacoop, La Mule du pape, Le Poing, Acrimed, Le Trou des Combrailles, Primitivi, L’Empaillé, La Brique, Les Autres voix de la presse, Les Crieuses d’Utopie, Youtubercule, Le nouveau journal des gens du pays de Fayence… Et a priori, parmi les nouveaux venus à la fête, des gens de Nantes Révoltée, de Mediapart, du Trente-Deux, de Bastamag, de la Revue Z, de Radio Parleur, du Chiffon, de No Go Zone, de ?… Sans oublier les copaines de la librairie du Monte-en-l’air, de tous les mauvais coups. On donnera bien vite la liste complète des médias présents.  

 

L’accueil sur le site se fera dès vendredi, avec, le soir, un repas partagé. Tout le long du festival, de la popote sera proposée à prix libre, et nos hôtes fourniront également, pour celles et ceux qui le souhaitent, des assiettes de produits de leur ferme.

 

Si vous connaissez des médias susceptibles d’être intéressés, n’hésitez pas, bien sûr, à leur transférer ce mail, et/ou à leur donner notre contact : contact@mouais.org ; ou à leur donner le num’ de Macko ou Edwin si vous l’avez. 

Nous avons bien hâte de tous et toutes vous retrouver !

Si vous êtes enthousiastes à l’idée de toustes se retrouver pour la deuxième édition, manifestez-le en nous envoyant des messages débordants d’amour, ça fait toujours plaisir.

Salutations galactiques et libertaires, miaou,

 

La rédac’ du chat noir

PROGRAMME 2022

 Vendredi 3 juin : 

Arrivée des médias invités, chaleureuses retrouvailles. Petite soirée entre nous avec apéro et repas partagé, amenez de quoi boire et grignoter, profitez-en par exemple pour nous faire découvrir votre meilleure recette de quiche.   

Samedi 4 juin : 

10 heures -12 heures : Ouverture, arrivée du public, serrage de pognes, café, clopes. 

12 heures – 14 heures : On graille. La nourriture, végétarienne, sera préparée sur place avec notamment de la récup’ de produits bio par les Ecocharlie, et avec le soutien logistique des copaines de la bande d’Emmaüs-Roya. Elle sera proposée samedi midi et soir, et dimanche midi. Les copaines de la ferme de la Sauréa, où a lieu l’évènement, vendront également de délicieuses assiettes avec leurs bons produits, plus local que ça c’est pas possible.  

14 heures : Lancement des festivités. Présentation de chaque canard à la tribune, petit speech d’intro sur le pourquoi du comment on se réunit.  

15 heures – 17 heures : Ateliers de travail pour les journalistes (et toustes celleux qui veulent y participer aussi) : diffusion, contenu, création d’un syndicat de la presse libre, discussions sur nos problématiques communes, mutualisation de moyens etc. Un camarade du Poing se proposait notamment de causer du sujet : « professionnaliser les médias alternatifs, entre volonté d’émancipation et contraintes socio-économiques », ce qui s’annonce passionnant.  

15 heures – 17 heures aussi : Atelier philo pour les enfants, atelier rap, atelier dessin/caricature pourquoi pas, atelier radio avec Youtubercule… Vous aurez l’embarras du choix ! 

18 heures : Restitution à la tribune des différents ateliers. 

Petit pestacle enchanteur par les Crieuses d’utopie.  

19 heures – 1 heure : Concerts, ivresse joie et allégresse 

Avec : 

WYNN Tradfolk irlandaise énervée 

BOOMBRASS Fanfare techno enfiévrée 

BADBEEF THE SLANDEROUS set electro-funk-hip-hop vitaminée 

2 heures pile : fermeture du bar. Eh oui toutes les bonnes choses ont une fin.  

Dimanche 5 juin : 

11 heures : Petite matinée tranquille, on se réveille, puis atelier désintoxication de la langue de bois, et atelier épistolaire par La Disparition 

14 heures : Grande assemblée entre les bottes de paille pour causer presse pas pareille, luttes, médiatisation, résistance à la bollorisation, ce qu’on voudra, et parole tournante avec le lectorat : Quelle presse voulons-nous ? La parole au public.  

16h30 : Projection de film (on a quelques idées on vous dira au plus vite sur quoi c’est tombé) 

18 heures : Jam session de clôture 

Lundi : La meilleure partie du festival sans aucun doute : nettoyage du lieu pour celleux qui seront restés sur place. 

La rédac au chat noir  

Bandeau FB
Mouais et le Monte-en-l’Air vous invitent aux Préassises PréPrésidentielles de la Presse Pas Pareille

Mouais, le mensuel dubitatif, et la librairie du Monte-en-l’Air ont la joie de vous convier aux Préassises PréPrésidentielles de la Presse Pas Pareille, à Paris, au Monte-en-l’Air (Ménilmontant), les samedi 26 et dimanche 27 mars. Deux journées de réflexion (et de fête !) sur sur la place que peut/doit tenir le réseau médiatique indépendant dans cette époque opaque.

Alors que Bolloré parachève son empire médiatique entièrement dédié à l’extrême-droite, et en plein contexte d’une période électorale disons… tendue, ou gerbante, selon le point de vue, avec une nouvelle guerre chaude-froide par-dessus le marché, accompagnée de toutes les propagandes bellicistes que cela implique, l’idée est de réfléchir ensemble, sur la place que peut/doit tenir notre réseau médiatique indépendant dans cette époque opaque ; son articulation avec les milieux militants ; et les alternatives de société qu’il est susceptible de porter. Ces journées seront un préambule des 2èmes assises intergalactiques de la presse libre, qui auront les 4 et 5 juin près de Nice, en présence de nombreux médias indépendants.

La liste des médias et des groupes de musique présents sera dévoilée très bientôt.

SAMEDI
14h30 / Les médias indés peuvent-ils replacer l’écologie au cœur du débat ?
16h30 / Féminisme. Déconstruire la domination masculine : même dans la presse indé, où est-ce qu’on en est ?
18h30 / Ukraine : médias, guerre & propagande(s)
Concert & apéro

DIMANCHE
15h00 / Parole populaire contestataire et fascisation des dominants : quelle autodéfense, et comment les médias indés peuvent-ils y contribuer ? Du contenu à la diffusion, comment créer des passerelles avec les quartiers populaires ?
17h00 / La presse pas pareille, quel écosystème ? Quel front créer, et comment ?
Petit concert et apéro

Entrée libre ! Venez nombreuses et nombreux.

THEMATIQUES PROPOSEES L'ANNEE DERNIERE

La presse écrite, quels modèles économiques ? / Distribution, abonnements, etc… / Pourquoi le papier est la technologie du futur, ou : paper’s not dead ! / Et le numérique dans tout ça ? Quid des nouveaux médias de manifs, par exemple ?

Exemple : pendant le festival, la buvette, alimentée pas une petite entreprise amie locale qui distribue des boissons bio ou naturelle de producteurs locaux, servira en cas d’excédent à contribuer au financement de Mouais, mais surtout à payer les artistes participants au festival, et défrayer au mieux les intervenants. Nous comptons organiser pour Mouais 3 à 6 événements festifs annuels de soutien, avec buvette autogérée, pour préfinancer les impressions et s’affranchir de la vente, tout en conservant le principe de prix libre.

Nos ambitions : un réseau de la presse pas pareille ; de la reconnaissance à l’entraide, un écosystème est-il possible ?

Parlons propagande : Être journaliste, ça veut dire quoi ? De l’indépendance à la carte de presse, quelles différences ?

Défendre le journalisme : la Charte de Munich, parlons-en (ou pas) ?

Et le dessin, et la maquette, et l’esthétique dans tout ça ?

Journalisme et subjectivité, des outils venus des sciences sociales à l’activisme assumé

Le complotisme, parlons-en. Quel modèle proposer pour lutter, sans sombrer dans la condescendance mainstream qui ne fait que le nourrir ?

Journalisme de proposition, une démarche à assumer ? De la rigueur de l’information universitaire à la temporalité de la démarche journalistique, comment gérer le temps court et la proximité ?

Dialogue entre les lecteurs : ce que j’aime, ce que je voudrais voir dans la presse.

Espace presse pour enfant, si c’est possible ? Un point expo sur « la presse pas pareille » dans toute sa diversité sera monté quoiqu’il en soit.

Espace dédié à une thématique annuelle « le féminisme dans la presse pas pareille » (par exemple) 

Espace « lieu de démonstration » des dessinateurs/trices de la presse satirique

couvmédias

Partager :

RSS
Transférer par email