SORTIE DE MOUAIS#8 (juillet-août 2020) : " Bachas de l'été "

MOUAIS 8 – ÉTÉ 2020 – A RETROUVER DANS NOS POINTS DE DIFFUSION OU PAR ABONNEMENT

Mouais 8 - Eté 2020En voilà un bel été en perspective. Pas de touristes cette année nous dit-on. Et Nice sans touristes, c’est un peu comme de la bave dans le fond de la bière : on fait avec mais c’est mieux sans. On ne sera qu’entre nous, on va enfin pouvoir profiter des belles plages niçoises. Dom- mage que les plages privées aient reçu l’autorisation de s’agrandir. Dommage que Coco Beach soit désormais gril- lagée. On n’était pas loin d’avoir un bel été. On va tout de même en profiter. L’équipe du Mouais s’est même mise au pli des revues d’été. Dans ce numéro, des articles de plage légers, que vous pourrez lire devant la grille de Coco Beach. Mais aussi, des sujets plus denses, comme la techno-bureaucratie ou le tango, avec plein de nouveaux contributeurs et contributrices. Un numéro bachas en somme, qui veut dire boue en fran- çais, et qui est devenu synonyme de bordel en nissart. Ça tombe bien car on aime plutôt ça le bordel, nous. Dans l’imaginaire collectif, le mot anarchie se veut, malheureu- sement car péjorativement, synonyme de bordel. Et pour- quoi pas ? Bordel, peut-être, mais toujours organisé. Car c’est vrai que lorsqu’on regarde l’antithèse du camp d’en face, censé incarner l’ordre, ça a l’air de plutôt bien mar- cher. Pour éviter une plage remplie de déchets, on t’y fout des grilles plutôt que des poubelles. Pas bête. Pour éviter un nouvel attentat, on remplace l’ancien hôpital Saint- Roch, par un hôtel des polices, car paraît-il, c’est à cause d’un manque de communication que le drame est arrivé. C’est bien connu, les terroristes attaquent pour pointer les failles et le déficit de sécurité, pas par idéologie. Bien vu. On critique une manifestation de jeunes contre le racisme et les violences policières, car supposément interdite en raison de l’état d’urgence sanitaire, mais on (Estrosi) se rend la semaine suivante à une manifestation interdite de policiers. Malin. Ils ont beaucoup à nous apprendre en termes d’ordre. Observons la belle harmonie qui règne dans les rues de Nice, où les familles faisant les poubelles juxtaposent des appels municipaux à la délation citoyenne, le tout sous le regard bienveillant des 2000 caméras de surveillance. Aucune ombre au tableau, rien ne jure, ça fonctionne par- faitement. Mais après mûre réflexion, on va tout de même garder notre bordel, notre bachas. Car il y a de fortes chances qu’il soit, in fine, bien plus en adéquation avec la notion d’ordre.

A TELECHARGER : les anciens numéros de mouais

Les ami-e-s, lecteurs, lectrices, voici venu le temps de la modernité à Mouais ! Hourra, nous voilà en capacité de vous offrir la possibilité de vous abonner à votre modeste et génial mensuel d’actualité locale d’ici et d’ailleurs, à l’humour et au ton décalé.
Alors n’hésitez plus et faites le choix du futur en vous abonnant à Mouais pour un an à seulement… tam-tam-tam (roulements de tambour)… 20€ ! Oui, oui, oui, vous avez bien lu, pour seulement 20 balles, c’est de la prospective disruptive en tube que vous recevrez livrée comme des croissants chauds dans vos boites aux lettres abandonnées (qui vous remercierons d’autant plus qu’elles avaleront automatiquement toutes les factures qui auront encore le malheur d’atterrir dans leurs entrailles). Alors plus de doute, plus d’attente, à bas la procrastination (ou alors remettez-là à demain), A-BON-NEZ-VOUS A MOUAIS le journal d’information alternatif de Nice et des environs, le journal au chat noir, le journal DU-BI-TA-TIF !
[MESSAGE D’INFORMATION : attention, ceci n’est pas une arnaque… enfin pas volontaire… quoique !]
https://www.helloasso.com/associations/association-pour-la-reconnaissance-des-medias-alternatifs-arma/paiements/abonnement-mouais

RSS
Transférer par email